Eclairage artificiel et confort visuel

Ne vous est-il jamais arrivé de vous rendre compte d’un inconfort visuel, dû à la lumière ? De devoir cligner des yeux à multiples reprises pour vous habituer à l’aspect sombre ou, au contraire, trop éclairé d’un lieu ? Notre confort visuel est largement régi par notre environnement et donc par la lumière, une vérité d’autant plus vraie à notre époque, où nous passons une majeure partie de notre temps en intérieur, dans des bureaux éclairés ou bien chez soi. Un éclairage trop faible ou bien trop fort, dont le spectre lumineux est mal adapté à la sensibilité de l’œil ou mal réparti dans l’espace, et les problèmes s’enchaînent : fatigue, troubles visuels, maux de tête, productivité réduite, inconfort…

Le confort visuel dépend d’une multitude de paramètres techniques, physiques et physiologiques comme l’éclairement, le contraste, l’éblouissement, le spectre lumineux mais aussi l’acuité visuelle et l’âge. Pour pallier à ces multiples contraintes, les concepteurs de luminaires, bureaux d’études spécialisés et architectes, jouent un rôle prépondérant, en veillant à dimensionner les parcs d’éclairage de façon optimale.  Caractéristiques techniques, température de couleur et intensité lumineuse, pour limiter les risques d’un éclairement trop agressif, ou au contraire, insuffisant.

Là où l’architecte va prévisualiser l’éclairement d’un lieu par rapport à des caractéristiques esthétiques (orientation par rapport au soleil, formes, textures, couleurs du lieu…) Le travail des concepteurs de luminaires, comme DELTA LUX®, est de proposer des luminaires conformes à des normes précises pour offrir un confort visuel optimal tout en maîtrisant les consommations énergétiques.

La température de couleurs

La couleur de la lumière produite par une diode LED est sa température de couleur, une valeur donnée en degrés Kelvin (unité °K). Cette valeur vous indique si la lumière sera chaude (tons jaune ou orange) ou froide (ton bleu). Cette température de couleur s’étend de 1000K à 12000K et donne différentes teintes de blanc, allant du blanc très chaud, tirant au blanc très froid, tirant vers le bleu. En éclairage courant, les températures de couleur sont comprises entre 3000°K et 6000°K uniquement. En éclairage intérieur, il convient de choisir du 4000°K, un blanc naturel, qui correspond à la température de couleur de la lumière du jour.

L’UGR (Unified Glare Rating)

L’UGR ou taux d’éblouissement d’inconfort, créé par la Commission internationale de l’Éclairage (CIE) en 1995, quantifie l’éblouissement d’inconfort en éclairage d’intérieur, en fonction de la position de l’observateur et de la direction dans laquelle porte son regard. La norme NF-EN 12464-1 sur l’éclairage des lieux de travail fixe un seuil UGR acceptable. Plus le taux d’éblouissement d’inconfort (valeur UGR) est important, plus la sensation d’éblouissement est importante. La valeur UGR maximale recommandée varie en fonction de l’activité pratiquée. Ainsi, la valeur UGR dans un bureau, doit être inférieure à 19. Au-delà de cette valeur, il y a risque d’éblouissement.

Le confort d’éclairage

Pour pratiquer une activité de manière confortable, le niveau d’éclairement sur plan utile (surface de bureaux, tables…) doit être adapté à la typologie de la zone et est mesuré en lux, une unité qui caractérise l’intensité lumineuse reçue par unité de surface. Ainsi, on préfèrera une moyenne de 350 lux pour les bureaux contre 100 lux dans les zones de circulation de type couloir ou escaliers, en moyenne et selon les normes en vigueur. Par confort d’éclairage, on fait référence à l’impression générale de confort visuel ressentie lors de la pratique d’une activité. Un tel confort favorise la concentration, la créativité et l’intensité entre autres facteurs. Selon les activités professionnelles, une nomenclature doit être respectée, notamment dans un souci de précision, pour les zones de travail industriel ainsi que pour des domaines d’activité particuliers.

Il est estimé qu’il y a inconfort d’éclairage lorsque qu’il y sur ou sous-éclairement, lorsque l’éclairage arrive directement sur vous, sans être réfléchi, qu’il clignote, que l’indice de rendu de couleur (IRC) est trop faible ou bien lorsque les contrastes sont trop marqués.

 

 

Outre ces facteurs, sur lesquels nous nous basons pour la création et la distribution de nos luminaires performants en énergie, DELTA LUX® propose également des services qui vont en ce sens. Ainsi, les études d’éclairement que réalise notre pôle ingénierie s’accompagnent de modélisations 3D créées par nos soins sur des logiciels spécialisés pour l’éclairage comme DIALux®, qui vont permettre une prévisualisation et une anticipation des besoins en éclairage, pour apporter un confort visuel optimal aux professionnels qui font appel à nos services, tout en maîtrisant leurs consommations énergétiques.